AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 the way our horizons meet again. (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivy Watsons

avatar

INSCRIPTION LE : 14/11/2014
MESSAGES : 119
AVATAR : emma stone.
PSEUDO : l'oisillon bleu.
CREDITS : bombshell (avatar).
AGE : twenty-eight yo.
ACTIVITÉ : literature professor.

✻ HEAD IN THE SNOW
STATUT:
RELATIONS:
MULTINICKS : jamie bass.

MessageSujet: the way our horizons meet again. (r)   Dim 16 Nov - 14:47


I am the fine idea you crave
And when you cross that bridge I’ll come find you

joel and ivy
Le sac en bandoulière en travers de ton épaule, tu fouilles à l’intérieur pour tenter de mettre la main sur ton téléphone portable. La veille au soir, tu avais fouillé le moindre recoin de ton appartement même jusqu’à fouiller dans les tiroirs de ton frangin. Résultat des courses, tu n’avais rien trouvé alors que tu attendais un coup de fil important. Tu jures entre tes dents tout en marchant en direction du centre-ville. James avait emprunté ta voiture pour rendre visite à vos parents et bien que ce soit loin d’être une visite de courtoisie tu avais tout bonnement décliné sa proposition pour l’accompagner. Tu t’en passerais royalement ! Tu finis par retrouver ton cellulaire au fond de ton sac et un soupir de soulagement s’échappe de tes lèvres quand tu constates qu’il n’y a aucun appel manqué. Un sourire prend naissance à la commissure de ta lèvre inférieure et tu secoues la tête comme amusée. Tu attendais cet appel. Il était capital pour toi du moins personnellement. Un projet personnel dont tu n’avais encore parlé à personne mais tu n’étais pas sûr, trop emplit de doute que tu étais. La confiance tu ne cessais de la travailler depuis ton enfance, elle ne faisait que chanceler et se fragmenter de temps en temps. Un passé que tu ne pardonnerais jamais à tes parents. Les bruits tonitruants des véhicules te sortent brutalement de ta songerie passagère et tu constates que tu es arrivée bien rapidement au cœur du quartier. Tu pousses la porte du café comme une éternelle habituée tout en jetant un œil à la vitrine des douceurs sucrées proposées. Le serveur te couvre d’un sourire charmant et tu commandes un latte macchiato ainsi qu’un beignet aux pommes. Tu payes ta commande puis prend ton plateau entre tes mains lorsque pris de surprise le client de derrière te rentre dedans renversant ton café en prime. Une exclamation de surprise t’échappe et tu grimaces quelque peu. « Génial ! C’est la journée … ». Soupires-tu pour toi-même avant de reporter ton regard vers le jeune homme qui t’a bousculé. Un jeune homme avec lequel tu as brièvement discuté quelques semaines plus tôt, la même personne qui t’inspire le mystère. « Je me disais bien qu’on finirait par se recroiser, le monde est petit à après tout … Mais pas de cette manière, du moins pas comme ça je veux dire. ». Dis-tu en souriant légèrement avant de te baisser pour ramasser le gobelet de ton café qui jonche sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel Hallward
▲ THINK ABOUT THE GOOD TIMES
avatar

INSCRIPTION LE : 09/11/2014
MESSAGES : 136
AVATAR : Andrew Garfield
PSEUDO : Tyrells (Arianne)
CREDITS : rusty halo (avatar)
AGE : Twenty nine yo.

✻ HEAD IN THE SNOW
STATUT:
RELATIONS:
MULTINICKS :

MessageSujet: Re: the way our horizons meet again. (r)   Dim 16 Nov - 20:14


You got that long hair, slicked back, white t-shirt
And I got that good girl faith and a tight little skirt
And when we go crashing down, we come back every time

joel and ivy
Il était en retard. Comme toujours. Courant au travers les différentes rues que formaient la ville de Ravenel, Joel devait avant de se rendre au garage où il savait que Sage l'attendait afin de récupérer ce qu'elle appellait sa voiture, même-ci depuis très longtemps Joel avait essayer d'expliquer à sa soeur que le taco qu'elle conduissait était loin d'être une voiture, il devait avant tout arrêter chercher la commande matinal de café. C'était la routine, à tour de rôle, les employés allaient chercher la commande de café et ce matin c'était au tour de Joel qui comme toujours avait préféré ignorer le son de son cadran au lieu de se lever. Et donc, voilà pourquoi la figure de l'aîné des Hallward se retoruvait à courrir, passant entre les personnes qui faisaient leur chemin tranquillement. S'arrêtant devant l'entrée du café, les mains sur ses genoux, le corps plier en deux, la respiration forte, Joel essaya de reprendre son souffle afin de ne pas avoir l'air d'un fou, malgré le fait qu'il avait surement l'allure. Rentrant dans le café, se plaçant en file, Joel sortie son téléphone et composa le numéro de sa soeur qu'il connaissait par coeur. Même pas un ton après le début de la sonnerie, la voix cristaline de sa petite soeur se fit entendre au bout du fil. « Tu sais, quand tu me dis d'être là à des heures irrésonnable je m'attends à ce que tu y sois aussi connard. » Un rire s'échappa de ses lèvres, seuls Sage pouvait le faire rire ainsi, seul elle pouvait lui parler ainsi. « Donne moi dix minutes et j'arrive, avec un bon café pour me faire pardonner en plus. » Ne regardant pas devant lui, mais plutôt la montre à son poignet se demandant comment il allait faire pour arriver au garage, qui était à l'autre bout de la ville, en dix minutes, Joel se retrouva avec du café sur lui, un petit blasphème sortant de sa bouche, mais surtout face à celle qu'il avait toujours si bien éviter. « Merde, Sage, je te rappelle dès que je suis proche promis! » Ignorant la remarque de sa soeur, il ferma son téléphone, fixant sans rien dire la figure d'Ivy qui ne l'avait toujours pas remarquer. « Génial ! C’est la journée … » Incapable d'aligner deux mots, Joel ne fit que la regarder. Depuis aussi longtemps qu'il se souvenait il avait toujours si bien réussis à éviter Ivy, à part quand il avait dût aller remorquer sa voiture, il avait toujours réussis à ne pas avoir l'air d'un idiot devant lui. Il était certain que si il avait jamais eu une posibilité de chance avec celle-ci, elle venait de disparaître. « Je.... Je.... » Fermant sa bouche, il comprit très rapidement que cela n'allait pas servir, il soupira, passa la main dans ses cheveux et regarda Ivy qui venait de lever les yeux vers lui. « Je me disais bien qu’on finirait par se recroiser, le monde est petit à après tout … Mais pas de cette manière, du moins pas comme ça je veux dire. » Pris de surprise, Joel ne bougea pas alors que la demoiselle se baissa afin d'aller rammaser le dégât qu'il venait de créer. La seule chose que l'esprit de Joel avait capturer était le fait qu'Ivy semblait se souvenir de lui. Lui, qui avait été si maladroit quand il avait été remorquer la voiture, lui qui n'avait jamais osé lui parler avant cela. Retournant à la réalité, il se baissa afin d'aider la demoiselle. « J'aime faire une grande entrée, c'est plus amusant que de ne dire qu'un bonjour. » Aussitôt les mots sortis de sa bouche, Joel les regretta. Tournant la tête de côté, il se fit à lui-même un visage, se traitant d'idiot dans sa tête. « Pour me faire pardonner... Tu me permet de t'acheter ce qui est maintenant sur nos chandails ? » Un sourire timide se dessina sur les lèvres du jeune homme, les yeux fixé sur elle alors que les deux se levèrent tranquillement sans brisé le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Watsons

avatar

INSCRIPTION LE : 14/11/2014
MESSAGES : 119
AVATAR : emma stone.
PSEUDO : l'oisillon bleu.
CREDITS : bombshell (avatar).
AGE : twenty-eight yo.
ACTIVITÉ : literature professor.

✻ HEAD IN THE SNOW
STATUT:
RELATIONS:
MULTINICKS : jamie bass.

MessageSujet: Re: the way our horizons meet again. (r)   Mar 18 Nov - 22:51


I am the fine idea you crave
And when you cross that bridge I’ll come find you

joel and ivy
La chance de retomber sur le jeune homme qui avait remorqué ton véhicule était plutôt mince, même au sein de la petite ville dont tu étais native. Tu partais du principe qu’il n’y avait que les montagnes qui ne pouvaient se rencontrer, pourtant au plus profond de toi tu espérais bien le revoir. En cette matinée, autant dire que la probabilité pour qu’on renverse ton café était bien supérieur à la moyenne que tu le rencontres à nouveau. Tu ne croyais pas le moins du monde au hasard et encore mois au coïncidence, pour autant pour la première fois depuis bien longtemps tu étais prête à croire que ce fameux hasard faisait bien les choses. Il bégaie quelques mots que tu as du mal à entendre, mais tu te contentes de prendre la parole afin de lui confier que tu t’attendais à le revoir mais pas de cette manière. Une manière plutôt maladroite mais malicieusement amusante, il fallait le dire. Tu le considères d’un sourire silencieux tout en le toisant d’une œillade attentive. L’aura de ses yeux sont empreintes d’une insécurité sur laquelle tu as bien du mal à mettre un adjectif, mais la profondeur de son regard est teintée d’une vérité sincère et naturelle qui étrangement pique ta curiosité. A cette observation, tu te donnerais soudainement des gifles ! Tu secoues la tête pour balayer cette pensée de ton esprit avant de t’accroupir pour ramasser le gobelet de caféine et les quelques dégâts se reflétant sur le sol du commerce. Tu reposes tout cela sur plateau en essuyant la petite flaque de liquide encore chaud à l’aide de serviette, le jeune brun s’abaissant à ta hauteur pour te filer un coup de main. « J'aime faire une grande entrée, c'est plus amusant que de ne dire qu'un bonjour. ». A l’entente de sa réplique tu ne peux t’empêcher de sourire, tes lèvres s’étirant en un rire mi cristallin mi franc mais tu choisis de ne pas le dissimuler. Sa spontanéité – bien que soudaine – sonne comme un vent de fraicheur qui forme un rayon de plus dans cette journée qui avait plutôt mal commencée. Il tourne la tête sur le côté comme pour former un aparté personnel, des paroles et une attitude qu’il remettait en cause peut être ? « Pour une entrée en fanfare on peut dire que c’est réussi ! ». Répliques-tu d’une voix pleinement communicative et joviale à la fois. Tu espérais détendre l’atmosphère, lui faire comprendre qu’il n’y avait pas mort d’homme et qu’en dépit de sa maladresse – qui t’était également commune – tu appréciais de le revoir. « J’aime bien les gens qui sont originaux, différents, même ceux qui font de grandes entrées. ». Tu hausses les épaules avec un naturel décontracté, bien égale à toi-même sans la moindre faute. « Pour me faire pardonner... Tu me permet de t'acheter ce qui est maintenant sur nos chandails ? ». Son sourire est timide mais charmant à la fois, un détail que tu prends bien soin de noter mais un brin trop longtemps. Le bruit de la clochette du l’entrée du café te tirant de ta rêverie. Tu jettes un bref coup d’œil à la manche ta veste en laine de couleur beige.  « Oh, euh oui d’accord. ». Lui dis-tu tout en te redressant de toute ta hauteur. Il mesurait bien une voir deux têtes de plus que toi, mais ne vacille nullement sous son regard. « On a fait du chemin depuis le remorquage de ma voiture donc … Ivy. ». Tu présentes ton bras pour lui offrir ta main. Tu étais quelqu’un de spontané dans l’âme après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel Hallward
▲ THINK ABOUT THE GOOD TIMES
avatar

INSCRIPTION LE : 09/11/2014
MESSAGES : 136
AVATAR : Andrew Garfield
PSEUDO : Tyrells (Arianne)
CREDITS : rusty halo (avatar)
AGE : Twenty nine yo.

✻ HEAD IN THE SNOW
STATUT:
RELATIONS:
MULTINICKS :

MessageSujet: Re: the way our horizons meet again. (r)   Dim 23 Nov - 19:43


You got that long hair, slicked back, white t-shirt
And I got that good girl faith and a tight little skirt
And when we go crashing down, we come back every time

joel and ivy
Ele avait toujours été celle qui avait occupé l'esprit de Joel. Il n'avait jamais cru qu'un jour il alalit avoir le courage de lui parler, de l'approcher. Non, Joel avait toujours préféré la regarder au loin, l'observer en silence et espérer qu'elle le remarque. Et voilà qu'il avait réussit. Elle lui souriait, riait à ses blagues qui ne faisait aucun sens. Si quelqu'un lui avait dit qu'Ivy Watsons allait se tenir devant lui alors qu'il venait de lui renverser son café sur elle, il aurait bien rit et dit le contraire immédiatement. Penché sur le sol, l'aidant à ramasser le dégât qui sans lui n'aurait surement pas eu lieu. Joel ne pouvait s'empêcher, mais de fixer la demoiselle, incapable de ne pas la regarder. « Pour une entrée en fanfare on peut dire que c’est réussi ! » Il sourit tranquillement, la regardant en silence. La seule personne qui riait à ses blagues stupides c'était Sage et pas parce qu'elle voulait mais bien par support morale pour le jeune garagiste. La regardant il ne put s'empêcher de se demander ce qu'il faisait. Il avait espérer ce moment durant des années. Tombant amoureux d'elle alors qu'ils n'étaient que des adolescents, essayant de l'oublier en ce dissant que cela n'allait jamais arrivé, passant ses journées dans son garage alors qu'elle passait surement ses journées dans des boutiques. Ils étaient de deux univers complètement différent et pourtant, elle ne s'enfuyait pas. Ne s'enfuyait pas de sa chemise qui clairement avait trop d'année en elle à cause des tâches d'huile qui se trouvait sur celle-ci. Ne s'enfuyait pas de ses cheveux qui clairement n'avait pas été arranger quand il était sortit de la douche. Elle restait là, à le regarder, à lui parler et pendant quelques secondes Joel aurait bien voulu se pinçer afin de s'assurer que cela n'était pas un rêve. « J’aime bien les gens qui sont originaux, différents, même ceux qui font de grandes entrées. » Un rire sortie de la bouche du grand brun, passant une main dans sa chevelure, essayant de ne pas parraître trop innocent. Rien ne semblait certain et pourtant, Joel se dissait que peut-être si il était capable d'oublier l'évidence du fait que leur rencontre c'était fait à cause d'un café renverser par sa faute, Ivy allait vouloir lui parler et ne pas s'enfuir à sa vue. Que peut-être une amitié allait naître - bien qu'il aurait voulu plus, Joel refusait d'admettre cela à lui même - à cause d'une stupidité qu'il avait fait. « Les grandes entrées c'est ma spécialité, mais je suis aussi un expert à la sortie en douce pour ne pas trop m'humilier. » Un sourire timide se dessina sur les lèvres et la proposition de lui offrir un café sorti de la bouche du jeune homme rapidement.  « Oh, euh oui d’accord. » Un sourire s'afficha et Joel lui fit signe de le suivre alors qu'il se plaça derrière la nouvelle personne en ligne, se dissant qu'il avait un positif à tout cela, même-ci Sage allait encore plus le tuer à son arriver. « On a fait du chemin depuis le remorquage de ma voiture donc … Ivy. » Il sourit en regardant la main qui lui était tendu. Il savait qui elle était, il le savait depuis longtemps, mais il ne dit rien, elle n'avait aucune idée qui il était. Ne semblait même pas se souvenir que pendant des années, ils avaient été dans les mêmes classes, quand Joel décidait de se pointer. « Enchanté. Joel. » Un sourire se dessina alors qu'il prit la main de celle-ci, la regardant dans les yeux. « J'espère que ta voiture va toujours bien ? » Et bien sûr, il devait ruiner cela en parlant de voiture, en posant une question aucunement utile. Après tout c'était Joel, le roi de l'embarra et pas le roi des femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Watsons

avatar

INSCRIPTION LE : 14/11/2014
MESSAGES : 119
AVATAR : emma stone.
PSEUDO : l'oisillon bleu.
CREDITS : bombshell (avatar).
AGE : twenty-eight yo.
ACTIVITÉ : literature professor.

✻ HEAD IN THE SNOW
STATUT:
RELATIONS:
MULTINICKS : jamie bass.

MessageSujet: Re: the way our horizons meet again. (r)   Mer 26 Nov - 18:07


I am the fine idea you crave
And when you cross that bridge I’ll come find you

joel and ivy
Les yeux bordés par une expression maligne, tu ne peux t’empêcher de réprimer un sourire sincère et tout aussi naturel que ta spontanéité naissante. On avait pour habitude de te dire combien tu avais la fâcheuse manie de mettre les pieds dans le plat ou encore d’être d’une maladresse quelques fois maladive. Rien de bien méchant en soi mais ton plus gros défaut était sans le moindre doute de laisser tes paroles s’échapper trop rapidement de ta bouche lorsque tu étais en colère ou même en manque total de confiance. Des situations qui ne surgissaient jamais au sein même de ton lieu de travail, à croire que ta fonction de professeur berçait certaines limites. En regardant le jeune homme, tu ne peux t’empêcher de laisser libre cours à une humeur plus légère, loin des tracas du quotidien et des souvenirs d’un passé. Il était lui-même dans son plus appareil, aucun faux-semblant, juste lui dans une simplicité charmante et contagieuse. « Les grandes entrées c'est ma spécialité, mais je suis aussi un expert à la sortie en douce pour ne pas trop m'humilier. ». Sa réplique est source de certitude et tu prends note qu’il serait bon de lui demander conseils, après tout tu en aurais bien besoin des sorties toute en catimini afin de ne pas attirer l’attention. « Et bien si vous avez de bons tuyaux à me donner pour éviter les sorties en trombe, ça ne sera pas de refus … ». Glisses-tu tout en soupirant avant de lever yeux au ciel. Tu te remets encore la dernière situation où tu as du faire honte à ton frère, le pauvre. Quoi que, il ne cesse de te charrier avec cela désormais ! A cette pensée, tu jures contre lui ! En déposant le plateau sur la pile déjà bien haute, tu estimes qu’il est peut-être temps d’en apprendre davantage sur l’identité de celui qui est venue remorquer ton véhicule. Tu lui tends la main qu’il finit par serrer, un contact chaleureux et apaisant. Une impression que tu passes sous silence, la gardant personnelle. « Enchanté. Joel. ». Tu lui souris en apprenant son appellation, tout en effectuant une légère pression sur sa main avant de la lâcher. Une fois à nouveau dans la fil devant le comptoir, tu ne jettes un bref coup d’œil à la personne en tête de queue. Ce dernier observe la vitrine avec attention, et tu espères qu’il ne convoite pas la même douceur sucrée. Après tout, ça serait bien ta veine tout cela ! Pas de réponse de ton éditeur, ton frère qui t’empreinte ta voiture pour la journée, un café renversé et une rencontre inattendue qui éclaircit ce jour noir maudit. Oui, Joel apportait beaucoup à cette journée que tu voyais d’un mauvais augure et désormais c’est ta curiosité à son sujet qui t’interpelle.  « J'espère que ta voiture va toujours bien ? ». Son timbre de voix te sort de ta songerie passagère. Tu tournes ton visage en sa direction, ses yeux rencontrant de nouveaux les tiens. Un regard enfantin emplit de malice mais également teinté de certaines hésitations. Tu fronces légèrement les sourcils avant de rire doucement. « Elle se porte comme un charme ! Mon frère serait sans doute le premier à te dire que c’est un petit bijou. ». Répliques-tu tout en hochant la tête avant de ramener une mèche rebelle derrière ton oreille gauche. « Je voulais te remercier pour ton aide à ce propos justement, alors si je peux faire quoi que ce soit n’hésite surtout pas. ». Ta franchise était aussi limpide que la lecture d’un livre ouvert, tu tenais réellement à lui rendre ce coup de main quand bien cela pouvait être son métier. Tu émettais toujours de la distance avec autrui, manquant de confiance en la nature humaine peut être ? Néanmoins, d’une façon que tu as bien du mal à expliquer ton interlocuteur t’intriguait. Vous avancez un peu dans la fil, et tu lui donnes l’une de tes cartes de boulot où figure ton numéro de téléphone. « Tu travailles depuis longtemps dans le domaine de la mécanique ? ». C’était une question toute bête, toute simple. Pour autant, tu avais de savoir et même si cela pouvait paraitre ridicule, ce dernier n’a jamais tué personne. Du moins à ce que l’on peut en dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the way our horizons meet again. (r)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the way our horizons meet again. (r)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livre 50 ans NATO Tiger Meet
» Photos depuis le haut de la Tour Horizons (J.Nouvel)
» Ma tite collection (pour le moment les vernis, maj bientot) Edit : réf
» Nouveau horizons - Melissa N'Konda
» "Armées 2000"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊹ TIES THAT BIND :: RAVENEL, SC, USA :: AWENDAW :: Beans&Cream-
Sauter vers: