AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Howie + blood is forever

Aller en bas 
AuteurMessage
Howard Bass

avatar

INSCRIPTION LE : 22/11/2014
MESSAGES : 173
AVATAR : eddie redmayne
PSEUDO : empty soul ~
CREDITS : alaska
AGE : trente
ACTIVITÉ : redacteur en chef de la section littéraire du NYT
BUCKET LIST : montrer sa suprématie à duke ~ tenter de controler et d'aider sa soeur ~ protéger ruth surtout de duke ~ et reprouver encore sa suprématie à duke

✻ HEAD IN THE SNOW
STATUT: avec la plus belle.
RELATIONS:
MULTINICKS : h

MessageSujet: Howie + blood is forever    Jeu 4 Déc - 20:28

>

never let you go. never let you cry.No matter what
blood is forever.


« Je suis enceinte. ». Tu l’entendis, tu n’y arrivais. Enceinte ? Enceinte ? Non cela ne pouvait pas être vrai. Non pas ta Jamie. Pas ta petite sœur. Pas ta petite Bass. Non ce n’était pas possible. Tu restas là, sans bouger, froid comme à ton habitude.  Tu ne savais pas quoi faire, comment gérer ça. Tout partait en vrille. Comment ? Non. Tu la voyais encore toute petite à six ans. Tu la fixas, elle était là, devant toi. Elle avait confiance en toi, elle demandait ton aide. Elle était venue te voir. Alors tu lâchas, l’émotion. Toi qui était si froid, si réservé, tu t’approchas et l’enlaça. Et tu la serra, le plus fort possible que tu puisses. Elle pleura. Cela te fendit le cœur. Non elle ne pouvait pas pleurer. C’était ta petite sœur et personne ne pouvait la faire pleurer. Non. Personne. C’était la personne la plus forte et la plus positive que tu connaissais. Non elle ne pouvait pas pleurer. Tu allais retrouver cet homme, celui qui l’avait mis enceinte, qui l’avait fait pleurer ; cet enfoiré. Tu allais le retrouver et montrer de quel bois tu te chauffais. Soudainement tu ne pensais plus à ton statut, à ta réputation, à ton mariage. Jamie Bass c’était ta petite sœur. On n’y touche pas. C’est comme ça. Tu allais buter ce gars. Tu avais de la rage. Tu ne la lâchas pas comme si la lâcher voudrait dire que tu allais la laisser à elle-même. Tu voulais qu’elle sache que tu étais là pour elle. Tu la serras fort et soufflas dans le noir de ces cheveux «  dit moi son nom. » tu t’arrêtas. Tu t’arrêtas un moment. Bon dieu tu allais lui faire sa peau. « Je vais le tuer. » tu étais sérieux, on ne pouvait pas blesser ta petite sœur. Tu aurais pu dire que tu allais être là pour elle, que tu ferais ce qu’elle veut. Mais tout ce qui pensait à ce moment-là c’était à ta petite sœur de six tous sourires, qui te disait que tu étais son grand frère. Et cet homme l’avait blessé, cette homme avait osé le blesser. Mais s’il y avait bien quelqu’un qui savait te calmer c’était Jamie. C’était égoïste, de ne pas savoir voir qu’elle était grande maintenant, qu’elle était une femme. Toi tu étais là, tu allais te marier tu atteignais ton rêve alors que ta sœur était livrée à elle-même. C’était ta faute, tu le savais. Tu aurais dû être là pour elle. Alors tu soufflas, sans pleurer, mais l’émotion dans ta voix était palpable « je suis désolé sis’ je suis désolé »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Bass

avatar

INSCRIPTION LE : 24/11/2014
MESSAGES : 24
AVATAR : crystal reed.
PSEUDO : l'oisillon bleu.
CREDITS : argents (avatar).
AGE : twenty-four yo.

✻ HEAD IN THE SNOW
STATUT:
RELATIONS:
MULTINICKS : iw.

MessageSujet: Re: Howie + blood is forever    Sam 6 Déc - 16:27


L’amorce de ta phrase n’avait pas été un tremplin. Non, tu avais lâché cette parole sachant que tu aurais du mal à la prononcer doucement, calmement. Tu avais quitté l’appartement de Jay, mis un terme à votre relation, disparaitre tout simplement de son existence pour lui éviter le moindre problème. Il méritait mieux que cela, mieux que ce tu pouvais lui apporter. Toujours à songer du mal de ta personne, manquer de confiance en toi. Et alors ! Cela ne résolvait guère le souci. Perdue, tu ne faisais que réfléchir à moitié. Des pensées éparpillées sans la moindre notion de sens, tes pas t’avaient tout naturellement mené chez ton frère. Ce dernier s’attendait certainement à te voir débarquer pour passer la soirée entre frangin et frangine comme vous le faisiez souvent. Une vision qui aurait été nettement meilleure, plus appréciable si une fois de plus de ne devait pas être un fardeau pour ton ainé. Tu savais qu’il serait en colère contre toi, te jugeant une fois de plus d’être irresponsable – car c’est ce que tu étais dans le fond – mais non au contraire sa carapace d’homme dur se fragmente, venant ainsi te serrer dans ses bras. Une étreinte fraternelle et protectrice, comme autrefois lorsque le noir obscurcissait ton sommeil, lorsque tes peurs prenaient formes seule Howard savait les chasser avec des mots et des promesses qu’il avait toujours tenu. Tu le serres contre toi, laissant l’anxiété et la crainte s’exprimer en quelques larmes que tu ne peux réprimer. «  dit moi son nom. ». Murmure-t-il dans la masse de tes boucles noires de jais. Une voix qui ne réfuter aucune colère bien au contraire, il laissait cette dernière se libérer. Tu te figes légèrement, sentant la froideur de sa rage dans son intonation.  « Je vais le tuer. ». Il était limpide et clair dans chacun de ses propos. Tu avais conscience de la teneur de ses dires, ton frère ne disait jamais de paroles en l’air. Non, il n’avait qu’une parole et ne revenait jamais dessus. Il n’avait aucune notion de connaissance de l’histoire et du lien qui s’était développé entre toi et Jay. Vous étiez tous les deux d’accord pour conserver votre relation discrète et à l’abri des regards et oreilles indiscrètes. Jusque-là cela fonctionnait plutôt bien d’ailleurs, aucune rumeurs ne circulaient sur lui comme sur toi. Après tout, tu étais toujours derrière les coulisses, une invisibilité simplement. Howard, ne devait pas savoir et tu ferais en sorte de rester évasive le plus possible. « Ce n’est pas la peine, je t’assure … j’ai juste  … ». Il te serre un peu plus contre lui, tu fermes les yeux appréciant la sécurité de ses bras ce qui ravive des souvenirs de votre enfance commune. « je suis désolé sis’ je suis désolé ». Tu entends ses excuses, l’émotion faisant trembler sa voix lui qui d’ordinaire est stoïque et froid. Redressant la tête, tu croises son regard brillant et franc à la fois. « Tu n’y es pour rien, strictement pour rien alors arrête … Je fais tout à l’envers comme toujours … ». Dis-tu sérieusement en t’écartant de lui. Tu étais un fardeau de puis ta naissance pour ton entourage, ta tante et ton frère ainé. Tu secoues la tête, en passant une main dans tes cheveux. « Tu es enfin heureux Howard et moi … moi je viens mettre de l’ombre à ton tableau, je suis désolée. ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Howie + blood is forever
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fards mat de make up forever
» Make up forever: la nouvelle collection d aqua liners :)
» Aqua liner make up forever
» Craquage make up forever
» Aqua Seal de Make up Forever

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊹ TIES THAT BIND :: RAVENEL, SC, USA :: ELLOREE DRIVE :: Residential Area-
Sauter vers: